1995 - 1999

Mes premières années de création s’alimentaient de mon intime, mes tensions, mes tourments, mes deuils (le décès de mon père et mon frère à mes 20 ans). Je créais pour guérir et comprendre.